Chaque horloge biologique dicte un rythme spécifique ou un comportement cyclique à un groupe de cellules, à un organe ou à une glande endocrine. Les différentes horloges individuelles ou horloges biologiques sont intrinsèquement liées à une horloge maitresse commune.

Celle-ci coordonne les horloges individuelles les unes avec les autres et fait en sorte que toutes les activités du corps soient coordonnées conformément à son plan directeur qui consiste en un effort constant de l’organisme à maintenir un équilibre parfait .

L’horloge maitresse du corps est contrôlée par le cycle le plus influent de la nature, connu sous le nom de rythme circadien. Ce rythme nous incite à être actifs dans la matinée et à nous détendre dans la soirée. Le Soleil est le principal dispensateur de vie sur la planète. Les 2 formes de vie organique et inorganique exigent la lumière du Soleil ou l’énergie solaire pour exister et il en va de même pour tous les êtres humains.

Les mouvements de la Terre sur son axe et autour du Soleil créent des cycles précis de jour et de nuit, ainsi que des changements saisonniers. Ces modèles rythmiques et répétitifs des forces de la Nature, à leur tour, programment notre ADN pour mener toutes nos activités physiques de façon précise, parfaite et idéalement synchronisée.

Tous les évènements externes qui se produisent dans le monde naturel sont liés à des événements similaires à l’intérieur du corps. Un lever de Soleil dans la nature, par exemple, déclenche  »un lever de Soleil » dans votre corps, il vous réveille et vous met en route. La lumière du matin pénètre dans vos yeux dès que vous les ouvrez. Tout d’abord la lumière est décomposée en son spectre de couleurs (7 couleurs) par les lentilles de vos yeux. Immédiatement chaque rayon lumineux est transmis à la glande maîtresse du corps, l’hypothalamus , qui contrôle l’horloge biologique du corps et envoie des messages lumineux codés à la glande pinéale, qui est souvent désignée comme le «  »3ème oeil ». Ces messages contiennent des instructions spécifiques pour la glande pinéale afin de sécréter des hormones.

schema_melat1nine-copie-2.jpg

L’une des hormones les plus puissantes de la glande pinéale est un neurotransmetteur, la MÉLATONINE. La sécrétion de la Mélatonine suit un cycle régulier de 24 h; Sa production atteint son niveau le plus élevé entre 1h et 3h du matin et tombe à son plus bas niveau à midi. La glande pinéale sécrète cette hormone directement dans la circulation sanguine, ce qui la rend immédiatement disponible pour toutes les cellules de l’organisme et leur communique  »l’heure qu’il est » dans la Nature,  cad la position de la Terre par rapport au Soleil. Elle indique également à un gène spécifique de l’ADN de chaque cellule quand il est temps pour elle de mourir et d’être remplacée par une nouvelle cellule. Selon une récente recherche sur le cancer(Nurses’Study,2006), sans une sécrétion adéquate de Mélatonine, les délais de la division cellulaire normale se prolongent et les cellules cancéreuses se développent.

sante-cyc-le-circadien-768x542.jpg

Le cerveau synthétise un autre neurotransmetteur important, la SÉROTONINE, qui conditionne notre état de Bien-être. Elle a une forte influence sur les rythmes diurnes et nocturnes, le comportement sexuel, la mémoire, l’appétit, l’impulsivité, la peur et même les tendances suicidaires. Contrairement à la Mélatonine, la Sérotonine augmente avec la lumière du jour-avec un pic de sécrétion à midi-et aussi grâce à l’exercice physique et la consommation de sucre.

Il est très intéressant de noter que 95% de ce neurotransmetteur extrêmement important est produit en réalité dans votre intestin et non dans votre cerveau. Cette connexion intestin/cerveau montre à quel point manger de la bonne nourriture et avoir des fonctions digestives saines est crucial pour le bien-être global de l’esprit et du corps et vice-versa.

Les niveaux croissants et décroissants de Mélatonine et de Sérotonine indiquent aux cellules s’il fait jour ou nuit à l’extérieur et si elles doivent augmenter ou ralentir leurs activités. Ce mécanisme complexe assure que toutes les fonctions physiques sont synchronisées avec les variations rythmiques qui se produisent dans le milieu naturel. On appelle cela « l’entrainement ». Par conséquent chaque cellules sera en bonne santé si nous permettons au corps d’être synchrone et en harmonie avec les cycles du jour et de la nuit.

Toute déviation du rythme circadien provoque des sécrétions anormales de Mélatonine et de Sérotonine. Ce déséquilibre hormonal, à son tour, conduit à des rythmes biologiques perturbés, qui peuvent ensuite déstabiliser le fonctionnement harmonieux de l’ensemble de l’organisme, y compris la digestion des aliments, le métabolisme cellulaire  et l’équilibre hormonal global.

Soudainement, nous pouvons nous sentir « désynchronisés » ou fragiles et susceptibles de développer une maladie, allant du simple rhume, aux maux de tête, à la dépression ou même à la tumeur cancéreuse.

La glande pinéale contrôle la reproduction , le sommeil et l’activité motrice, la pression sanguine, le système immunitaire, l’hypophyse et les glandes thyroïdes, la croissance cellulaire, la température du corps et bien d’autres fonctions vitales. Toutes dépendent du cycle régulier de la Mélatonine qui, encore une fois, est contrôlé par la capacité du corps à être synchrone avec les rythmes de la nature . La quantité de Mélatonine mise à la disposition de l’organisme en réponse à l’obscurité de la nuit dépend de la concentration de sérotonine sécrétée en réponse à la quantité de lumière naturelle à laquelle nous sommes exposés au cours de la journée. Lorsque la lumière du jour diminue, la Sérotonine est automatiquement décomposée en Mélatonine.

Si votre corps produit une bonne quantité de Sérotonine à partir de la lumière naturelle, il pourra également produire des quantités suffisantes de Mélatonine pendant la nuit, à condition que vos yeux soient fermés.(lorsqu’on s’expose à la lumière, la glande pinéale ne sécrète pas assez de Mélatonine.)

La glande pinéale commence à sécréter de la Mélatonine entre 21h30 et 22h30. A ce moment, à moins que vous ne consommiez des stimulants comme la caféine ou de la nourriture, la Mélatonine induit naturellement l’endormissement ou la somnolence .

Rythme-circadien.jpg

Selon une étude animale menée par des scientifiques espagnols et le réseau de recherches sur le vieillissement en Espagne (RNIE), la Mélatonine peut même ralentir les effets du vieillissement . Avec des taux suffisamment élevés de Mélatoninedans le sang, le corps est capable de se régénérer et de rajeunir. Elle soutient la bonne santé, la vitalité et la longévité.

Note : la Mélatonine sous forme de pilule est une aide populaire au sommeil, mais elle interfère avec la propre production de Mélatonine de l’organisme, dont la posologie et le moment sont parfaitement synchronisés avec le rythme circadien.

Les cycles de Mélatonine et de Sérotonine dépendent totalement l’un de l’autre et sont contrôlés avec précision par notre environnement et ses variations . En ne tenant pas compte de ces changements rythmiques dans la Nature et en vivant en contradiction avec ses lois implicites, le corps et l’esprit se désynchronisent l’un de l’autre. Ceci est une cause majeure de maladies physiques et mentales

6-sommeil-p-7-638.jpg

 

Un des plus grands secrets pour une bonne santé réside dans la découverte de notre relation intime avec l’Univers. Un sentiment de séparation entre la Nature et nous ne peut exister que dans l’esprit, pas dans le corps. Le corps a formé un lien essentiel avec le monde extérieur. Tous ses efforts sont dirigés vers le maintien de la synchronisation avec notre environnement proche et lointain, y compris la Lune.

luminotherapie_bright_spark.jpg